C´est dans unse salle de la librairie de Peuples Noirs de Mongo Beti que ma thèse a été presentée ce jour à Yaoundé, capitale du Cameroun, principal terrain de ma recherche menée entre 2009 et 2018.

Rose Ndengue et Parfait Tabapsi

La rencontre intitulée « Ecrire/faire une histoire politique des femmes camerounaises », a été organisée avec maestria par Bergeline Domou et la Société Des Amis de Mongo Beti (SAMBE). Parfait Tabapsi, Redacteur-en-Chef du mensuel culturel Mosaique a assuré la modération.

Une partie de l´assistance

Mon travail été reçu avec beaucoup d’intérêt par le public, constitué d’universitaires et membres d’organisation de la société civile, qui a répondu présent lors de cet évènement.